De Muse à Work’N’Share : vive le coworking à Lausanne !


sponsor_wns_logoDémarrer un projet, c’est facile. Mettre en place les conditions pour sa réussite et sa transmission, c’est un tout autre challenge. Après 6 mois de processus itératif fondé sur la co-émergence, la communauté des coworkers franchit le pas et s’engage à reprendre l’espace Muse sous la bannière « Work’N’Share » dès le 1er avril 2015.
Bravo à toute l’équipe conduite par Sylvie Rottmeier qui depuis plus d’un an anime ce lieu avec un beau succès !Lire la suite →

Devenez coworker @ La Muse Bouge Genève

avatarMuse Genève est devenue cet été La Muse Bouge. Après un processus d’autonomisation de 8 mois, la communauté des coworkers a repris les rênes de l’originel espace de la Muse, 1er espace de coworking à Genève. La Muse Bouge est désormais le 1er espace de coworking associatif de Genève, géré par et pour les coworkers.

Dans cet espace, en plein cœur de la ville, entre les quartiers de Plainpalais et des Bains, vous trouvez :Lire la suite →

Think Story, nouveau projet de la Fondation

La Fondation Muse pour la Créativité entrepreneuriale lance un nouveau projet open source pour permettre à chacun de pratiquer et atteindre l’excellence en matière de Story telling.

Ce projet porté par le nouveau président de la Fondation Michael Mesfin est lancé lors du First « Oser se raconter » le mardi 27 septembre à la FER.

Prochains RDV à ne pas manquer :Lire la suite →

Remerciements : Bravo et Merci à tous les partenaires 2015 de la Fondation !

La fondation Muse tient à remercier les personnes et institutions qui ont contribué au développement des activités de la fondation au cours de l’année 2015, et en particulier
Le Département des affaires régionales, de l’économie et de la santé de l’État de Genève (DARES)
Le Service de la Promotion Économique et du Commerce du Canton de Vaud (SPEC0), Lausanne Région et la Ville de Lausanne, qui ont contribué à faire émerger le coworking en Suisse romande

Études et publications autour de Muse

LIVREAu total près d’une quinzaine d’études et d’article ont été réalisés sur l’expérience du coworking à la Muse écrits par des chercheurs et des étudiants. La Fondation a aussi organisé plusieurs conférences publiques à La Maison de la Communication à Lausanne et à la FER Genève qui ont réunis près de 1’000 personnes pour faire connaître le phénomène de la génération CO en général et du coworking en particulier.

Pour en savoir plus

Coworking Muse : d’innovation à commodité

Muse Genève s’est autonomisée et a été transmis à la communauté des coworkers cet été. Un peu d’histoire. C’est à la demande du Conseiller d’Etat Pierre-François Unger que la Fondation Muse a été créée, dans le but d’ouvrir le 1er espace de coworking de Genève. Cet espace de créativité a été imaginé pour donner suite aux conclusions d’une étude consacrée aux conditions cadres atypiques aux avant-postes de l’économie initiée en 2008.Lire la suite →

Michael Mesfin, nouveau président de la Fondation Muse

Michael Mesfin a rejoint le Conseil de fondation Muse en 2014. Il remplace dès ce mois de septembre 2016 Geneviève Morand qui a présidé le conseil de fondation pendant 8 ans et qui reste membre du Conseil de fondation. Patrick Scherrer en est le secrétaire général depuis sa création. Pour rappel, Michael Mesfin est le co-auteur avec Xavier Comtesse et Geneviève Morand de l’étude « Aux avant-postes de l’économie » réalisée en 2008-2009 à la demande du Ministre de l’économie de l’époque sur l’émergence de la classe créative. Cette étude a été le fondement des projets d’espaces de coworking Muse Genève et Lausanne.Lire la suite →

Tiers-Lieux. Et plus si affinités.

antoineLes tiers-lieux, c’est quoi ? Pourquoi c’est important ? Comment en créer soi-même ? Retrouvez tout cela et beaucoup plus dans le livre d’Antoine Burret, « Tiers-Lieux et plus si affinités », aux éditions FYP. Disponible ici.

Antoine Burret a effectué une année de recherche action en vue de sa thèse en socio-anthropologie à Muse Genève. Ce livre témoigne de l’émergence des tiers lieux en Europe. Il démarre au Piknik de Muse Genève avec sa rencontre avec le Professeur Michel Léonard qui a participé activement au développement de la Fondation Muse.

Antoine Burret est diplômé en management et politiques culturelles dans les Balkans, et doctorant en socio-anthropologie au Centre Max-Weber, université Lyon-II. En France et à l’international, il a participé à la création et au développement des tiers-lieux et de nombreux dispositifs collaboratifs dédiés à l’innovation, au partage de connaissances, à la mutualisation de ressources et la création collective de biens communs pour favoriser la résolution de problèmes de société.

Coworking, Ré-enchanter le travail

 

LIVRE

280px-Logotg

Tel est le thème du livre que je publie ce mois aux Éditions Jouvence, et de la conférence qui aura lieu le jeudi 16 juin à la FER, organisée par rezonance.ch La question de notre rapport au travail est d’une brûlante actualité.

Étymologiquement, travail vient du mot latin trepalium qui veut dire instrument de torture. Or, le travail ne peut être réalisé sous contrainte, sauf à l’assimiler à l’esclavagisme, aboli de longue date. Aujourd’hui, le coût de l’absentéisme et du burn-out en entreprise est colossal. La question se pose de savoir dans quelle mesure le travail est subi ou, au contraire, un moyen de s’accomplir sur le plan personnel et professionnel.

Voici ce que Matteo Gava, jeune coworker à la Muse, en dit, après un an passé dans cet espace genevois: «Dans ces mois d’expérience, ma vie a traversé des moments forts… J’ai appris une chose sur moi: je suis entrepreneur de moi-même. Les entrepreneurs du passé ont Lire la suite →

Je t’écris pour te dire GRAZIE !

Voici la lettre d’un jeune coworker, un témoignage précieux de l’état d’esprit bien particulier de la Muse où l’on danse la vie et chante ses projets.

Je t’écris pour te dire GRAZIE !

Je suis arrivé à La Muse en novembre 2015. C’était le 16 novembre : un LUNDI. Mon premier piKniK à La Muse. Dernièrement j’ai vu une photo dans la brochure de « lLa semaine de l’entrepreneuriat 2015 » AVEC MOIIIIIIIIIIII 🙂 🙂 🙂 prise lors de ce fameux piKniK auquel Lire la suite →

Une Présidente au taquet

IMG_5093Le non vernissage du livre « Coworking, réenchanter le travail » a eu lieu… sans le livre. Et pourtant, la fête fut d’une intensité rare grâce à nos amis des lundis du RBI venus manifester leur joie en marcel. Après la fête, la présidente a eu la joie de s’occuper de sortir, pour la dernière fois, ….  les poubelles ! Car dans à la Muse, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et propreté !

INVITATION au dernier Piknik de la Muse

LIVREChères Musiennes, Chers Musiens,

Vous qui avez croisé le chemin de la Muse ces huit dernières années sachez que dès le 1er juin c’est la communauté des coworkers qui poursuit l’aventure sous le label La Muse Bouge. Pour connaître le processus de cette transmission et la nouvelle ambition de cet espace, cliquez ici.

Pour célébrer ce passage, nous vous invitons ce lundi 30 mai au 2 rue de la Muse au 

  • Dernier Piknik à la Muse, de midi à 14h00, que j’aurai le plaisir de co-animer avec Claire Gadroit
  • Vernissage de mon 4ème livre « Coworking, réenchanter le travail » qui partage l’expérience de ces 8 années, dès 18h00 autour d’un apéro.

Vous pouvez aussi rencontrer Geneviève Morand  au Festival du livre romantique le samedi 4 juin à 16h30 au Château de Chillon. Et au First du jeudi 16 juin sur le thème « Coworking et Créativité : réenchanter le travail » à 17h30 à la FER à Genève.

Au bonheur de notre prochaine rencontre , recevez mes meilleurs messages

Geneviève Morand

Contacts : Aurore Tinsseau, Editions Jouvence

Ou Geneviève Morand + 41 79 204 08 84

Mue et nouvel envol pour la Muse

IMG_4948Avez-vous remarqué le Phénix de 7 mètres de long qui orne dorénavant l’arcade de la Muse, cet espace de coworking de 300 m2 au cœur de Genève ? Ce Phénix est une ouvre créative signée par deux coworkers. Ce phénix est aussi symbolique du renouveau de la Muse. Voici l’histoire.

C’est à l’automne 2015 qu’a commencé le processus de transmission de Muse Genève. Il a pu générer de l’incompréhension. Il a aussi, très vite, rimé avec opportunité d’une transformation, d’une mue, d’un nouvel envol. Lire la suite →