Vous êtes ici : La Muse » Non classé » Florin Iorganda entre nomadisme et crowdsourcing

Florin Iorganda entre nomadisme et crowdsourcing

Florin Iorganda, est selon ces propres termes, « un charmant jeune homme de 34 ans qui s’est toujours interrogé sur les raisons pour lesquelles les choses sont comme elles sont. »
Natif de Roumanie, Florin a travaillé 10 ans pour diverses agences de l’ONU en Roumanie, Europe centrale, Asie centrale, Afrique francophone et depuis 3 ans à Genève. Entre temps, il arpente le monde en tant que photographe indépendant pour l’agence Reuters. Très actif, il anime aussi le blog : Beyond-Capitalism.
Florin travaille à la Muse avec 2 casquettes. Dans un premier temps, il est consultant indépendant pour le réseau UPWELLING, qui conseille notamment l’ONU sur les technologies de communication.
Sa deuxième casquette est issue de son expérience de terrain. En travaillant sur 3 continents, il a pu observer les bonnes pratiques comme les limites du travail de développement mené par les organisations internationales. Selon lui, les bénéficiaires ont aujourd’hui les capacités techniques et les connaissances nécessaires pour s’impliquer davantage. C’est dans ce contexte qu’il décide de monter avec un associé sa start-up. Encore en phase de création, ils ont pour ambition de créer un mécanisme de veille interne du niveau de développement de certains pays.
« Il s’agit de créer un nouveau modèle permettant d’inclure les bénéficiaires dans l’évaluation indirecte de projet de développement interne »(…) « Pour ce faire, nous développons une plateforme qui met  en corrélation les faits de terrain et les interventions répertoriées. »  Cette belle ambition prend la forme d’une cartographie factuelle non pas basée sur des rapports annuels mais sur des faits concrets rapportés par les bénéficiaires.
Florin est à la Muse depuis le mois d’août, ce qui lui a permis de véritablement s’intégrer dans la vie genevoise et de rencontrer des coworkers à l’écoute de ses besoins.
« C’est exactement le genre d’espace dont a besoin un indépendant. »
Avant de repartir dans d’autres pays, Florin fait part d’une requête d’une extrême importance.
« Peut-on avoir de la bière à discrétion pour cet été à la Muse ? »
 Bine dragule, rezolvam si asta ! (Bien mon cher, nous allons résoudre cela aussi)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations

La Muse Genève
La Muse Lausanne
2 rue de la Muse 1205 Genève
67 avenue Mont-d’Or, 1007 Lausanne
+41.22.733.84.05
+41.21.566.19.67
geneve@la-muse.ch
lausanne@la-muse.ch